Perspective - 5 pratiques exemplaires d’entreprises visionnaires

5 pratiques exemplaires d’entreprises visionnaires

Les pratiques visionnaires des entreprises en matière de développement durable
REDD October 25, 2017
Qu’est-ce qu’une entreprise de pneumatiques, une entreprise de yaourt et un producteur de sacs de luxe ont en commun? Des pratiques visionnaires en matière de développement durable qui leur permettent de réduire les déchets, d’améliorer leur réputation et d’augmenter leur performance.

Christine Angelini, Evelyne Lombardo et Isabelle Pignatel (toutes d’Euromed Management) ont étudié les rapports d’activités et de développement durable des 40 plus grandes entreprises françaises selon leur capitalisation boursière. Ce groupe d’entreprises est connu sous le nom du CAC 40 – qui représente le principal indice boursier de France. Les chercheures ont analysé comment ces entreprises ont opérationnalisé leur stratégie de développement durable afin de répondre aux nouvelles exigences mondiales concernant les émissions de gaz à effet de serre (GES).

L’étude révèle que les entreprises du CAC 40 ont toutes entrepris des stratégies en faveur du développement durable, du fait de leur forte exposition aux médias et aux pressions qui en résultent. Cependant, la mesure dans laquelle les entreprises adoptaient le développement durable varie considérablement. Les auteures ont classé les 40 entreprises en trois niveaux de positionnement qui reflètent leur engagement envers le développement durable : conformiste; engagée; et visionnaire. 

Entreprises conformistes, engagées et visionnaires

Entreprises conformistes

Les entreprises conformistes mettent en place des pratiques environnementales de base afin de se conformer aux exigences légales et formelles concernant les émissions de GES.

“Conformistes”

Accor, BNP Paribas, Crédit Agricole

Entreprises engagées

Les entreprises engagées intègrent le développement durable d'une manière plus proactive et cherchent activement à réduire leurs émissions de GES. Elles mettent volontairement en œuvre des systèmes de gestion tels qu’ISO 26000 ou participent à des récompenses et des indices durables tels que le Pacte mondial des Nations Unies.

“Engagées”

Air France-KLM, Air Liquide, Alcatel-Lucent, Alstom, ArcelorMittal, Axa, Bouygues, Carrefour, Dexia, EADS, Essilor International, France Télécom, L’Oréal, Lagardère, Peugeot, Renault, Sanofi-Aventis, Total, Unibail-Rodamco, Vallourec, Vinci, Vivendi.

Entreprises visionnaires

Les entreprises visionnaires sont insatisfaites des mesures environnementales classiques. Elles vont au-delà des lois et des normes volontaires pour mettre en œuvre des pratiques innovantes qui créent de la valeur pour l'entreprise et profitent aux populations et l'environnement. Cette nouvelle façon de voir l'entreprise implique de nouvelles méthodes et procédés qui produisent peu ou pas d'émissions de GES.

"Visionnaires"

Capgemini, Danone, EDF, GDF Suez, Lafarge, LVMH, Michelin, Pernod Ricard, PPR, Saint-Gobain, Schneider Electric, Société Générale, STMicroelectronics, Suez Environnement, Veolia Environnement.

Pourquoi être une entreprise visionnaire?

Les entreprises visionnaires ont une meilleure réputation que les entreprises engagées et conformistes. Une étude de 2012 menée par i&e et le Reputation Institute fournit un classement des entreprises du CAC 40 ayant la meilleure réputation. Les entreprises visionnaires en matière développement durable telles que Danone, Michelin et LVMH arrivent respectivement en premier, deuxième et troisième position du classement

Classement 2012 de la réputation des entreprises du CAC 40

Classement 2012 de la réputation des entreprises du CAC 40, par critères

Danone est classée première dans la catégorie Citoyenneté (71.4/80) et Michelin deuxième (67.0/80).

5 pratiques exemplaires de "visionnaires"

Les chercheurs ont identifié cinq pratiques exemplaires mises en œuvre par les entreprises visionnaires du CAC 40 :

1. L'auto-référentiel

Les entreprises visionnaires développent leurs propres systèmes pour établir et mesurer les objectifs de développement durable. Danone, par exemple, a créé son propre outil de gestion appelé la Danone Way. La Danone Way est à la fois une charte, un code de conduite et un support d'autoévaluation qui intègre la RSE dans toutes les unités d'affaires. Il permet aux unités d'affaires d’évaluer les performances dans les domaines de la qualité, de l'éthique, de la gestion et de l'environnement, afin de déterminer comment des améliorations peuvent être faites et d'élaborer des plans d'action pertinents. Conçue en 2001 pour favoriser l'engagement des 90 000 employés de Danone, dont 28 000 en Chine, autour d'une culture commune, la Danone Way est en train d'évoluer dans la démarche du Danone Way Ahead

2. L’écoconception, l’écodesign, le design biomimétique.

L’écoconception consiste à concevoir des produits et services qui répondent à des normes environnementales élevées. La marque de luxe LVMH, par exemple, a instauré des écorecharges pour ses parfums, économisant ainsi près de 60 pour cent de sa consommation d'énergie et des ressources par rapport à une bouteille de parfum standard.

LVMH est également l'une des rares entreprises à mettre en place le design biomimétique, c’est-à-dire un design s’inspirant des procédés de la nature. Le yacht de luxe de LVMH, Breathe, s'inspire des nageoires de baleine pour augmenter la stabilité du bateau.

3. L'économie de fonctionnalité

L’économie de fonctionnalité consiste à fournir aux clients un service, pas nécessairement un produit. Le producteur mondial de pneus Michelin a créé un programme appelé Michelin Fleet Solutions pour servir les grandes flottes d'au moins 200 camions ou des autobus. Basé sur un nouveau modèle d'affaires, le programme transfère la responsabilité de l'entretien des pneus du client à Michelin. Les clients n'achètent pas de pneus Michelin : ils paient une redevance pour l'utilisation et l'entretien des pneus et sont facturés en fonction de la distance parcourue.

Une fois le contrat signé, Michelin s'occupe de tout : la sélection et la fourniture de pneus, la gestion des stocks, l'entretien, le remplacement et la gestion des pneus à la fin de leur vie utile. Pour la facturation, Michelin facture en fonction du nombre de kilomètres parcourus, et les deux parties signent un contrat à long terme - généralement de trois à six ans.

Avec ce nouveau modèle, les intérêts de toutes les parties convergent vers l'augmentation de la durée de vie du produit. La valeur pour le client réside dans l'expertise de l'entreprise et le service plutôt que dans un produit jetable. Le programme, cependant, exige un degré élevé de coordination. Michelin gère les pneus de plus de 300 000 véhicules et coordonne l'activité de 800 personnes dédiées en interne et de 3 500 partenaires externes.

4. La dématérialisation

La dématérialisation consiste à remplacer un produit matériel avec un substitut immatériel qui répond au même besoin. Par exemple, certaines entreprises génèrent des programmes «Green IT» qui optimisent la consommation d'énergie des centres de serveurs ainsi que des parcs informatiques, ou qui réduisent la consommation de papier en remplaçant des documents papier par des documents électroniques. Les entreprises peuvent aussi réduire la quantité d'énergie qu'elles consomment et les gaz à effet de serre qu'elles produisent en réduisant les déplacements et en privilégiant les visioconférences.

5. L'économie circulaire

Créer une «économie circulaire» consiste à garder les déchets hors des sites d'enfouissement et de trouver des façons de les valoriser au cas par cas. Depuis 2010, LVMH utilise une plateforme développée par le CEDRE, le Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux, afin de trier, de recycler et de valoriser les déchets. Cette plateforme de déconditionnement accueille plusieurs types de dépôts : les articles de conditionnement obsolètes, les produits alcoolisés désuets, du matériel publicitaire, des testeurs utilisés dans les magasins et des contenants vides rapportés par les clients en magasins. En 2011, la plateforme a traité 1300 tonnes de déchets soit une augmentation de volume de 30 pour cent par rapport à 1000 tonnes en 2010, et a été en mesure de fournir du verre, carton, bois, métal, plastique, alcool et cellophane à un réseau de recycleurs spécialisés.

En plus de CEDRE, Guerlain (l'une des marques de LVMH) encourage ses clients à remettre leurs conditionnements de produits vides dans les magasins de Paris pour le tri et le recyclage. Cette action écologique est facilitée dans les magasins à travers un stand d'exposition dédié et une communication auprès des clients. 

Êtes-vous conformiste, engagé ou visionnaire?

Quelle est l’approche de votre entreprise vis-à-vis du développement durable? Envisagez d’avoir un positionnement plus proactif, une approche innovante du développement durable et vous pourrez saisir de grandes opportunités de croissance des revenus et de la profitabilité.

Pour les chercheurs

Les recherches futures pourraient se concentrer sur les pratiques visionnaires d’autres entreprises, cotées ou non en bourse. Elles pourraient également comparer les pratiques entre différents pays ou zones géographiques.

Résumé par

Marie Demode et l'équipe du REDD

source

Angelini, C., Lombardo, E., & Pignatel, I. 2012. Les pratiques environnementales au sein du CAC 40 : un regard sur les entreprises visionnaires. Revue Française de Gestion, 222(3), 35-54.