Comprendre l'influence des parties prenantes

Comprendre l'influence des parties prenantes

Une relation de confiance avec les parties prenantes accroît l'acceptation des produits et permet de générer des solutions communes
Lauren Rakowski August 1, 2011
Cette étude répond à deux questions: 
  1. Comment les entreprises gèrent leurs relations avec leurs parties prenantes afin d’améliorer leur performance?
  2.  Quelles avantages concurrentiels peuvent obtenir les entreprises par le biais d’une meilleure gestion des relations avec leurs parties prenantes?
Les auteurs constatent que les entreprises qui entretiennent une relation de confiance avec leurs parties prenantes bénéficient d’une meilleure acceptation de leurs produits et sont plus aptes à trouver des solutions communes. Pour bénéficier de ces avantages, les entreprises peuvent rendre les produits plus attrayants en travaillant en équipes interdisciplinaires, ou en collaboration avec des organisations représentant les intérêts de leurs parties prenantes. 

Contexte

Gérer les relations avec les parties prenantes de façon responsable semble améliorer la performance financière des entreprises, mais il existe peu d’information indiquant aux gestionnaires comment y parvenir. Cette étude examine comment les entreprises peuvent gérer leurs relations avec leurs parties prenantes de façon à améliorer leur performance ainsi que les bénéfices en découlant. L’étude évalue ces résultats à partir d’une étude de cas en profondeur menée dans le secteur alimentaire et l’introduction d’aliments génétiquement modifiés (OGM). 

Faits saillants et conclusions

Les entreprises développant des liens de confiance et de coopération avec leurs parties prenantes améliorent leur performance des façons suivantes :

1) En améliorant l’acceptabilité de leur produit par la société. Les membres de l'industrie ont développé des relations de confiance avec leurs parties prenantes pour faire accepter les aliments génétiquement modifiés avant leur introduction. Ils ont mis sur pied un groupe de travail qui a tenu des ateliers de presse et ont lancé une campagne publique comprenant des brochures et une ligne téléphonique sans frais. Ils ont également organisé des réunions informelles regroupant des représentants de l'industrie et des ONG plutôt que de traiter avec leurs parties prenantes individuellement.

2) En élaborant des solutions conjointes en travaillant avec leurs parties prenantes dans le but d’atteindre des objectifs communs. Numico, Unilever et Sara Lee ont utilisé avec succès le dialogue ouvert avec leurs parties prenantes pour développer la confiance et atteindre des objectifs communs. Avant d'introduire les aliments génétiquement modifiés, ils ont invité des ONG telles que Consumer’s League et Nature & Environment à participer à des consultations. Ils ont identifiés les intérêts communs avec leurs parties prenantes en échangeant des informations d’intérêt à l’ensemble des parties. Le dialogue a contribué à construire des partenariats pour trouver des solutions.

Implications pour les gestionnaires

Plusieurs stratégies permettent de développer des relations de confiance avec ses parties prenantes:

Implications pour les chercheurs

Nous proposons que des recherches ultérieures puissent tester ces résultats dans d’autres pays et que soient identifiés d’autres facteurs à prendre en considération dans la gestion des relations avec les parties prenantes.

Méthodologie

Cette recherche est basée sur des études de cas néerlandais relativement à l'introduction des aliments génétiquement modifiés à partir de 1992-2000 et vise à développer une théorie instrumentale de l’intégration des parties prenantes. Les données ont été obtenues à partir de 23 entretiens avec des représentants de l'industrie y compris un gestionnaire des affaires publiques chez Shell, un agent d'achat chez Unilever et un coordinateur de la biotechnologie au ministère de l'Agriculture. Des informations ont également été obtenues à partir de tables rondes, d’archives, de journaux et de magazines.
Perspective de recherche
Cliquez pour télécharger
Heugens, Pursey P., Van den Bosch, Frans A., & Van Riel, Cees B. (2002). Stakeholder integration: Building Mutually Enforcing Relationships. Business & Society, 41(1): 36-60. 

ressources additionnelles

Introduction

Marie-France Turcotte, Ph. D, introduit les fondements de l'engagement des parties prenantes, incluent : les termes et les questions clés, les étapes de pour implanter votre stratégie, et des lecture et ressources supplémentaires.

Marie-France Turcotte
Article

Comment améliorer votre démarche de développement durable en engageant toutes les parties prenantes L’engagement seul du dirigeant ne permet pas aux...

REDD
Article

Traduction des attentes en matière de RSE des parties prenantes en indicateurs de la GRI C’est la question à laquelle les chercheurs Yasmina Sahed-Granger...

REDD