Comment une fusion municipale a stimulé les partenariats pour le développement durable : étude de cas de la Ville de Montréal

Comment une fusion municipale a stimulé les partenariats pour le développement durable

Présentation des principaux aspects du Plan de développement durable de la collectivité montréalaise
REDD April 15, 2014
Un nombre croissant d’organisations font appel aux partenariats pour relever les défis du développement durable. Cependant, tous les partenariats ne sont pas couronnés de succès. Les termes collaboration et partenariat sont souvent utilisés comme synonymes, mais pourtant, la collaboration, qui signifie atteindre des résultats optimaux pour toutes les parties concernées, est en réalité le secret du succès des partenariats.

Le Réseau entreprise et développement durable (REDD) a récemment publié un rapport, Les partenariats au service du développement durable, qui définit les pratiques exemplaires en matière de partenariats. Cette étude de cas présente les principaux aspects du Plan de développement durable de la collectivité montréalaise. Ce plan répond aux exigences des partenariats collaboratifs, qui établissent le fondement de son succès. 

Le Sommet de Montréal sur le développement durable

En 2000, le gouvernement du Québec a fusionné les municipalités de l’île de Montréal pour former une seule ville. Même si les frontières de la métropole québécoise ont fluctué, le plan de développement durable de la collectivité mis en place à l’issue des fusions fait montre de continuité.

Afin de trouver une solution intégrée à cette fluctuation des frontières, Montréal a élaboré une vision pour le développement urbain et la mise en valeur de la ville. Ainsi, près de 3 000 parties prenantes représentant les membres du gouvernement, les entreprises et la société civile ont eu la possibilité de présenter leurs priorités pour l’île de Montréal dans le cadre de consultations publiques . Le résultat? « Une très longue liste d’exigences », dit François Miller, chef d’équipe, coordination – Développement durable de la Ville de Montréal.

Toutefois, le développement durable était l’un des cinq thèmes récurrents soulevés pendant le sommet . « Les participants n’ont pas évoqué un seul problème, comme la mauvaise qualité de l’air, se souvient M. Miller. En fait, la multitude des exigences nous a clairement montré qu’il était nécessaire de préparer un plan pour intégrer toutes ces préoccupations. »

Des partenariats durables

La Ville de Montréal a répondu aux préoccupations soulevées lors du sommet en adoptant son Premier plan stratégique de développement durable de la collectivité montréalaise (2005-2009), fondé sur un modèle de partenariat. Désormais dans sa deuxième édition, qui couvre les années 2010 à 2015, le Plan de développement durable de Montréal compte aujourd’hui 220 partenaires.

L’effet « domino » des options d’adhésion

La décision de permettre aux partenaires de choisir plutôt que de leur imposer d’adhérer au plan s’est avérée très efficace pour mobiliser un vaste engagement. Cette approche volontaire permet aux organismes de devenir partenaire du plan de manière simple et convaincante. Les entreprises, les organismes sans but lucratif, les organismes gouvernementaux et d’autres institutions invoquent de nombreux avantages, y compris le partage des connaissances et la réduction des coûts, qui peuvent les inciter à devenir partenaires .

Les connaissances sont partagées non seulement lors des ateliers et des conférences organisés dans le cadre du plan, mais aussi entre les partenaires. André Longpré, directeur, Ingénierie et Développement durable à la Banque nationale du Canada, se souvient comment le partenariat de la banque avec le plan stratégique a mené à un autre partenariat avec Ville en vert, qui a ouvert la porte à de nouvelles idées et initiatives.

Les partenariats avec la ville ont aidé l’Université Concordia à mettre en œuvre une stratégie de développement durable à l’échelle de l’université de manière à favoriser le partage des coûts. Selon la coordonnatrice Jenn Davis, l’université a réussi à : « réduire ses coûts en regroupant ses achats, ou par exemple à [partager] le coût d’un logiciel » entre les différents secteurs de l’université .

En ce qui concerne l’instance provinciale de la Direction de santé publique, une présentation initiale au conseil d’administration local a permis de mobiliser le secteur de la santé du Québec autour de la question du développement durable. Louis Drouin, responsable du secteur environnement urbain et santé, est le pionnier du partenariat de la Direction de santé publique avec le plan stratégique, qui a permis de mettre en place une politique verte pour mettre en œuvre, entre autres, des projets de recyclage et de compostage. « J’ai ensuite vendu ce projet à tous les hôpitaux, explique M. Drouin, ce qui n’est pas un mince accomplissement dans la mesure où le secteur de la santé emploie 125 000 personnes à Montréal .

Les initiatives de développement durable continuent d’augmenter malgré l’absence de mesures coercitives. La prolifération de ces initiatives est soutenue par un système de communication, y compris un bulletin mensuel sur le développement durable intitulé DOMINO .

L’art de la collaboration à Montréal

Lorsqu’une organisation décide de s’associer à la Ville, le modèle de partenariat définit les bases de la collaboration. La Ville de Montréal utilise et soutient les lignes directrices suivantes, qui reflètent les recommandations présentées par le REDD dans son rapport sur les partenariats :

Points saillants

Le modèle de partenariat de Montréal présente trois principaux avantages.
  1. Des pressions saines – La ville et ses partenaires subissent des pressions positives pour mettre en œuvre le développement durable. Les partenaires peuvent choisir leurs engagements à l’égard du plan, cependant le modèle de partenariat respecte rigoureusement les règles de collaboration prescrites par le REDD.
  2. Continuité et réduction de la vulnérabilité – L’adhésion volontaire propre au modèle signifie que le plan est moins vulnérable aux changements politiques. Les partenaires déterminent également dans quels domaines ils sont le plus à même d’apporter d’importants changements à l’égard des objectifs du plan. Cette importance accordée au choix favorise la continuité.
  3. Effets externes positifs – Le modèle de partenariat encourage les interactions informelles qui incitent les partenaires à prendre de nouvelles actions, tel que Ville en vert. Le système de communication favorise également ces interactions.

Remerciements

Le REDD remercie chaleureusement Environnement Canada pour son financement de cette étude de cas. Nous souhaitons remercier les employés d’Environnement Canada, soit Marc-André Lafrance, Dara Finney et Paula Brand qui en ont révisé le contenu. Nous aimerions également remercier François Miller (chef d’équipe, coordination – Développement durable de la Ville de Montréal) et André Longpré (directeur de l’Ingénierie et du Développement durable, Banque nationale du Canada) d’avoir accepté de participer aux entrevues ainsi qu’Amelia Clarke (Université de Waterloo), qui a apporté d’importantes contributions à la recherche sur le modèle de partenariat et de collaboration propre à la Ville de Montréal. 

Brown, D.F. 2006. Back to basics: The influence of sustainable development on urban planning with special reference to Montreal. Canadian Journal of Urban Research, 15(1): 99-117.

Chevalier, Benoît. 2002. Sommet de Montréal tenu les 5 et 6 juin 2002 Marché Bonsecours, Ville de Lévis. http://www.planificationlevis.ca/documents/sommet_montreal_compte_rendu.pdf. Consulté le 1er mars 2014.

Clarke, A. 2010. Implementing regional sustainable development strategies: Exploring structure and outcomes in cross-sector collaborations. Thèse de doctorat, Université McGill, http://digitool.library.mcgill.ca/R/-?func=dbin-jump-full&object_id=92204&current_base=GEN01. Consulté le 18 mars 2014.

Clarke, A. 2011. Key structural features for collaborative strategy implementation: A study of sustainable development/Local Agenda 21 collaborations. Management & Avenir, 50: 153-171.

Clarke, A., & Fuller, M. 2011. Collaborative strategic management: Strategy formulation and implementation by multi-organizational cross-sector social partnerships. Journal of Business Ethics, 94(1): 85-101.

Gray, B. 1985. Conditions facilitating interorganizational collaboration. Human Relations, 38(10): 911-936. Gray, B., & Stites, J. 2013. Les partenariats au service du développement durable. London, Canada, Réseau entreprise et développement durable.

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal. 2012. Indicateurs de l’état de l’environnement, Ville de Montréal. http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/page/d_durable_fr/media/documents/indicateurs_etat_  env_2007-09_sept7_final_96p.pdf. Consulté le 1er mars 2014.

Ville de Montréal. n.d. (a). Liste des partenaires, Ville de Montréal. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7017,70815570&_dad=portal&_schema=PORTAL. Consulté le 18 mars 2014.

Ville de Montréal. n.d. (b). Sommaire – Bilan 2010 – 2011: Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 – 2015, Ville de Montréal. http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/page/d_durable_fr/media/documents/sommaire_final.pdf. Consulté le 1er mars 2014.

Ville de Montréal. n.d. (c). Ville de Montréal – Sommet de Montréal – Les 5 axes, Ville de Montréal. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=2137,2657418&_dad=portal&_schema=PORTAL. Consulté le 1er mars 2014.

Ville de Montréal. n.d. (d). Ville de Montréal – Développement durable – Plan corporatif de la Ville de Montréal. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7017,124279578&_dad=portal&_schema=PORTAL. Consulté le 1er mars 2014.

Ville de Montréal. 2010. Version synthèse : Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise, 2010 – 2015, Ville de Montréal. http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/page/d_durable_fr/media/documents/VERSION_SYNTHESE.PDF Consulté le 1er mars 2014.

 ressources additionnelles

Rapport exécutif

Concevez comment mettre en œuvre un développement communautaire collaboratif afin d'aider les entreprises Comment soutenir la communauté et accroître sa...

REDD
Article

Connaître les différents facteurs pour attirer l'attention sur le développement durable chez les PME Malgré l’importance des PME dans le tissu économique...

Céline Fiorucci
Article

Comment générer des profits grâce aux innovations dans le développement durable ? Une nouvelle recherche du Massachusetts Institute of Technology (MIT)...

Lauren Turner