Deux sortes d’agents de changement – et comment utiliser les deux

Deux sortes d’agents de changement – et comment utiliser les deux

S'informer sur le réseau intergroupe et le réseau cohésif
REDD December 5, 2013
Vous essayez d’instaurer un changement de culture en faveur du développement durable au sein de votre entreprise­? La recherche montre qu’il peut être utile de faire appel à des agents de changement disposant de bonnes relations – mais aussi à différents types d’agents. Selon les professeurs Julie Battilana et Tiziana Casciaro, la clé consiste à trouver une personne qui possède un réseau interne adapté au type de changement que vous vous efforcez de mettre en œuvre.

Il existe deux types de réseaux informels au sein des organisations. Dans un réseau intergroupe, une personne assure la liaison entre différentes personnes ou différents groupes qui n’ont pas d’autres liens entre elles, par exemple, entre différents domaines fonctionnels ou unités opérationnelles, ou encore entre différentes régions géographiques. Les personnes qui se trouvent au centre des réseaux intergroupes connaissent les limites organisationnelles internes et en tiennent compte dans leurs interactions. Dans un réseau cohésif, tous les membres entretiennent des liens solides entre eux et leurs relations sont empreintes d’un degré de confiance et de soutien mutuels élevés. Les personnes qui se trouvent au centre des réseaux cohésifs sont recherchées pour leurs bons conseils et leur jugement est considéré digne de confiance.

Toute transition importante en faveur du développement durable comporte probablement un élément de changement perturbateur. Pour créer ce changement, vous devrez en expliquer les bienfaits aux principaux décideurs au sein de l’entreprise, et vous devrez vraisemblablement surmonter leur résistance. Selon les auteurs, les meilleurs agents pour instaurer un changement perturbateur sont les personnes qui entretiennent des réseaux intergroupes. Pourquoi? Parce qu’elles adaptent leur message aux besoins particuliers de chaque membre du réseau. Aussi, le fait de permettre à un agent de changement d’assurer la liaison entre les différents groupes signifie également que les personnes qu’ils essaient d’influencer risquent moins de se liguer ensemble contre le changement étant donné qu’elles ne sont pas proches les unes des autres.

Comment pouvez-vous trouver les personnes qui possèdent un réseau intergroupe au sein de votre entreprise? Vous devez chercher une personne qui a travaillé dans différents services au cours de sa carrière et qui entretient à la fois des liens horizontaux et verticaux au sein de l’organisation. Idéalement, cette personne possède de vastes connaissances techniques et se montre capable d’une réflexion stratégique et multidisciplinaire. Elle pourra vous aider à renforcer l’appui au changement en le présentant de différentes façons aux personnes influentes au sein de l’organisation.

Une fois que l’organisation aura accepté la nécessité du changement, vous devrez probablement commencer à mettre en œuvre des changements progressifs au sein des différents services. C’est le moment de mettre à contribution un nouveau promoteur ­­­­­– qui possède un réseau cohésif au sein du service où vous souhaitez instaurer le changement. Le changement progressif est moins susceptible d’engendrer une résistance ­– et au sein d’un réseau cohésif, les autres membres parviendront probablement à persuader les réfractaires de collaborer. Cherchez quelqu’un qui travaille depuis longtemps au sein du service et dont l’opinion est largement respectée.

Veuillez prendre note que votre agent de changement ne doit pas nécessairement détenir un poste de direction. Les auteurs ont constaté que les personnes qui possèdent de nombreuses relations dans des fonctions de rang inférieur peuvent réussir là où leurs collègues plus haut placés, mais disposant de moins de relations, ont échoué.

Pour réussir à mettre en œuvre le changement, vous devez surveiller les personnes influentes susceptibles de faire avancer ou de bloquer l’initiative. Ces personnes se présentent sous trois types – les endosseurs, les réfractaires et les attentistes.

Les endosseurs soutiendront inconditionnellement votre initiative ­– donc une fois que vous les aurez ralliés à votre cause, vous n’avez pas à vous soucier d’entretenir une relation solide avec eux.

Les attentistes sont plus susceptibles de soutenir l’initiative s’ils se sentent proches de vous, par conséquent vous devez renforcer votre relation avec eux.

Il peut être utile de cultiver une relation avec les réfractaires, en fonction du type de changement souhaité. Dans le cas d’un changement progressif, un réfractaire qui se sent proche de vous peut être plus susceptible de soutenir l’initiative. Cependant, faites attention de ne pas trop vous rapprocher des réfractaires, de crainte de tomber sous leur influence.