La réglementation change votre façon d’innover

La réglementation peut changer votre façon d’innover

Les étapes et les réglementations pour atteindre l'innovation dans le développement durable. 
REDD November 26, 2013
Une analyse historique a démontré que le durcissement de la réglementation environnementale avait conduit le secteur maritime à délaisser une approche du changement axée sur les activités à l’interne et graduelle pour adopter une approche motivée par l’innovation environnementale et la collaboration.

D’une approche lente et fermée à une approche rapide et ouverte

Pendant un siècle, jusqu’aux années 1990, la conception des pétroliers a peu changé, l’ordre du jour étant de faire des navires « plus grands » et « plus rapides »; l’innovation était graduelle et effectuée à l’interne. Les catastrophes telles que la marée noire provoquée par l’Exxon Valdez ont entraîné un resserrement de la réglementation et exposé l’industrie au risque d’atteinte à la réputation. Ainsi, les auteurs soulignent que l’innovation environnementale est devenue « le plus puissant facteur d’innovation au sein de l’industrie des pétroliers ».

Zoran Perunović et Jelena Vidić-Perunović, tous deux de l’Université technique du Danemark, étaient intéressés de comprendre comment la dynamique de l’innovation avait évolué en réaction à ces événements, au moyen de données historiques d’archives, telles que des publications de presse, les dossiers des entreprises et d’autres documents officiels.

Ils ont découvert que les nouvelles réglementations environnementales, telles que les exigences de doter les pétroliers d’une double coque et les nouvelles techniques de nettoyage, ont provoqué une course parmi de nombreuses entreprises pour se mettre à jour. Les concepteurs et les constructeurs de navires ainsi que les armateurs ont été contraints de changer leurs façons d’innover pour rester concurrentiels. 

Mettre les innovations en marché plus rapidement et à moindre coût

L’industrie est passée d’un modèle fermé, dans lequel les entreprises agissaient seules, à un modèle de réseaux collaboratifs fondés sur l’innovation environnementale, ce qui a permis de réduire les coûts et le temps nécessaires pour mettre les nouveaux produits en marché. Un modèle en réseau nécessite que les entreprises travaillent avec les parties prenantes à l’intérieur et à l’extérieur de l’industrie maritime afin de répondre aux nouvelles exigences et de relever les défis techniques.

Points saillants

Un récent rapport du REDD sur l’innovation au service du développement durable présente les principales étapes pour élaborer une stratégie d’innovation. Les étapes suivantes peuvent s’appliquer à des produits individuels, à des gammes de produits ou à l’ensemble de l’entreprise : 
  1. L’optimisation opérationnelle – « mieux faire les mêmes choses » : améliorer l’efficacité des processus existants, par exemple, réduire les emballages ou utiliser des énergies renouvelables.
  2. Transformation organisationnelle – « faire de nouvelles choses » : mettre au point de nouveaux produits, services ou modèles opérationnels, par exemple, louer un produit plutôt que de le vendre.
  3. Élaboration de systèmes – « faire des choses nouvelles avec l’aide d’autrui » : collaborer avec d’autres entreprises, par exemple, en utilisant les déchets produits par un fabricant comme matériaux de construction.

Pour les gestionnaires

Pour les organismes réglementation

Perunović, Z. et Vidić- Perunović, J. 2012. Environmental Regulation and Innovation Dynamics in the Oil Tanker Industry. California Management Review. 55-1: 130-148

Ressources additionnelles 

Rapport exécutif

Apprendre comment gérer une collaboration entre concurrents pour garantir une amélioration vers le développement durable Collaborer avec l'ennemi :...

REDD
Revue systématique

Définir une stratégie efficace pour engager toutes les parties prenantes

Marie-France Turcotte
Sujet du REDD

Le rôle des dirigeants des PME est essentiel pour permettre une démarche vers la RSE L’engagement dans la RSE d’une PME reste souvent justifié par les...

Sandrine Berger-Douce