Sept liens entre la gestion des ressources humaines et une performance environnementale supérieure

Découvrez les méthodes de prévention pour réduire l'impact sur l'environnement
Pam Laughland December 14, 2017
Les entreprises manufacturières peuvent utiliser deux approches pour réduire leur impact sur l’environnement : le contrôle (gestion des émissions ou des effluents dégagés) ou la prévention (mise en œuvre de nouveaux produits, processus ou technologies permettant de réduire les niveaux d’émissions ou d’effluents produits). En général, les méthodes de contrôle coûtent cher, sont peu efficaces et sont mises en œuvre pour se conformer à la réglementation. Les méthodes de prévention permettent souvent de réaliser des innovations et des économies, mais sont complexes et leur mise en œuvre exige une certaine coordination.

Les méthodes de prévention les plus évoluées – et potentiellement les plus rentables – revêtent une composante stratégique et nécessitent le soutien de la direction et la participation des employés. Ainsi, les organisations dont la culture d’entreprise est faible ou la gestion des ressources humaines inefficace seront désavantagées en termes de performance environnementale. Toutefois, la recherche dans ce domaine ne fait que débuter.

Jesús Ángel del Brío, Beatriz Junquera et Mónica Ordiz (tous de la Universidad de Oviedo en Espagne) ont exploré comment la culture organisationnelle et les ressources humaines influencent la capacité d’une entreprise à mettre en œuvre des pratiques environnementales. Ils ont effectué huit études de cas auprès de grandes et moyennes usines certifiées ISO 14001 dans différents secteurs d’activité (dont ceux de la construction, la quincaillerie, la pharmacie et les produits alimentaires). À la lumière de ces études de cas, ils ont identifié sept relations. Celles-ci pourront être testées à nouveau afin de démontrer plus solidement leur validité.

Pour construire leurs études de cas, les auteurs ont interviewé les gestionnaires responsables de l’environnement et des ressources humaines dans chaque entreprise ciblée et complété leurs entrevues avec des documents de l’entreprise. Ils ont ensuite classé les entreprises en fonction de leur performance environnementale.

Les entreprises qui affichaient une performance inférieure utilisaient essentiellement des méthodes de contrôle afin de se conformer à la réglementation. Les entreprises qui affichaient une performance supérieure s’efforçaient d’être des leaders en environnement et d’améliorer leurs produits et leurs processus. Elles communiquaient régulièrement leurs objectifs et leurs succès à leurs parties prenantes.

Ces résultats mettent à jour plusieurs liens entre les RH et la performance environnementale. Notamment, les entreprises qui affichent une meilleure performance environnementale peuvent présenter les caractéristiques suivantes : 

“Les entreprises qui affichent les meilleures performances proposent des programmes environnementaux personnalisés à leurs employés.”

Étant donné que la recherche dans ces domaines ne fait que commencer, un rôle essentiel de la recherche future consistera à mettre ces propositions à l’essai dans un vaste éventail de situations afin de comprendre les circonstances et les mécanismes dans lesquels elles se produisent.
Ángel del Brío, J., B. Junquera, and M. Ordiz. (2008). Human resources in advanced environmental approaches-A case analysis. International Journal of Production Research, 46(21), 6029-6053. 

downloads

Perspective de recherche
Cliquez pour télécharger

ressources additionnelles

Revue systématique

Analyser l'impact de votre entreprise sur l'environnement À propos de la revue systématique Le témoignage le plus complet et crédible à ce jour sur la façon de

REDD