Impliquer les citoyens dans le processus décisionnel?

Étude de cas de l'implication des citoyens dans le processus décisionnel avec  la World Wide Views on Biodiversity
REDD September 21, 2017
Les dialogues civiques sur le développement durable
Cliquez pour télécharger
C'est, en partie, ce qui caractérise les dialogues civiques qui se définissent comme une forme efficace de discussion publique, capables de réaliser des changements fondamentaux. Les participants au dialogue sont des citoyens ordinaires et parfois aussi des représentants d’organisations (p. ex. des entreprises et des membres du gouvernement). Les dialogues étant fondés sur l’éducation et la compréhension, ils produisent ainsi des résultats réfléchis et novateurs.

Les membres du Conseil des Leaders d’entreprises canadiennes du REDD sont conscients que pour arriver à un développement durable, il faut aller au-delà de ce que leur demandent les consommateurs ou les parties prenantes. Il faut aussi effectuer des changements à tous les niveaux : au niveau des foyers, des collectivités, des organismes, des nations et de la communauté mondiale afin de développer une compréhension mutuelle de problématiques larges impliquant une grande variété d’acteurs. Les membres du Conseil des Leaders ont identifié les dialogues civiques comme ayant le potentiel rassembleur nécessaire à guider l’action et la déployer. Méthode innovante d’engagement, ces entreprises veulent savoir comment elles pourraient y participer pour mobiliser le développement durable.

Cette semaine encore, nous vous partagerons un exemple vécu de dialogue civique ayant justement permis de développer une compréhension mutuelle de problématiques larges impliquant une grande variété d’acteurs.

Pour en apprendre plus sur ce que représente le dialogue civique, consultez notre rapport complet sur la question.

Exemple 2 : World Wide Views on Biodiversity

Mené par la WWViews Alliance, le World Wide Views on Biodiversity a eu lieu le 15 Septembre 2012. Pour l’occasion on a rassemblé simultanément 3 000 citoyens de 25 pays dans un dialogue civique portant sur la biodiversité. Tout autour du monde, les participants ont été appelé à débattre de questions et à voter sur une série d’énoncés liés aux enjeux de la biodiversité. À l’issue de la rencontre, leurs opinions ont été colligées dans un rapport qui a son tour, a servi à éclairer les actions des délégués des pays participants à la 11e Conférence des Parties de la Convention des Nations Unies sur la biodiversité tenu en Inde en Octobre 2012. À titre d’exemple, le rapport faisait état du consensus sur l’intérêt et la volonté d’action des populations quant aux enjeux de la biodiversité. Il offrait également des indications claires des actions auxquelles ces populations s’attendaient de la part des gouvernements; 90% des citoyens se disaient en faveur de l’élaboration d’un cadre légal permettant de créer des aires marines protégées en eaux internationales.

La Conférence des Parties de l’ONU a reconnu plusieurs mérites à cet exercice. En plus de permettre aux participants de se renseigner et de se concerter sur les priorités quant à cet enjeu du développement durable, ce dialogue civique a permis à des citoyens de participer au processus d’élaboration de politiques de l’ONU. L’organisme a d’ailleurs déclaré son appui à ce type d’engagement qui pourrait avoir l’effet bénéfique de faciliter la prise en charge des décisions et donc les chances qu’elles soient activement appliquées.

WWViews Alliance. N.d. World Wide Views