Les consommateurs plus âgés achèteront des produits éthiques à condition qu’on leur procure de bonnes informations, une bonne valeur et des rappels

Étude sur la tendance à acheter des produits responsables chez les consommateurs plus âgés
REDD October 31, 2017
Perspective de recherche
Cliquez pour télécharger
La présente étude, menée au Royaume-Uni, s’intéresse à la propension des consommateurs plus âgés à acheter éthique. Les consommateurs de plus de 50 ans représentent un important marché et sont susceptibles d’acheter ou de boycotter certains produits. Les entreprises devraient centrer leurs efforts sur la manière, le moment et le lieu propices pour communiquer l’information sur les produits ou les pratiques éthiques. Les spécialistes du marketing pourraient utiliser les valeurs et le sentiment d’obligation sociale des aînés pour augmenter la probabilité qu’ils consomment éthique. 

Contexte

La consommation éthique – concept selon lequel les consommateurs choisissent délibérément de consommer un produit pour des raisons liées à des convictions personnelles ou morales – n’est pas nouvelle. La consommation éthique comprend davantage que la simple « consommation écologique », notamment les achats reliés à des questions de conscience et de principes moraux. La consommation éthique englobe les notions de commerce équitable, de protection des animaux, de normes du travail et d’alimentation biologique. Elle peut également renvoyer à des choix positifs ou négatifs, comme éviter d’acheter certains produits. Jusqu'à présent, les recherches se sont plus généralement intéressées aux jeunes consommateurs, partant du principe qu’ils représentent l’avenir et que leur revenu disponible est supérieur. Cependant, de récentes recherches sur les consommateurs plus âgés signalent que ceux-ci peuvent se montrer des acheteurs novateurs disposés à dépenser leur revenu disponible.

Faits saillants et conclusions

Les consommateurs plus âgés :

Implications pour les gestionnaires

Implications pour les chercheurs

La présente recherche a nécessité la participation de quelques répondants (7) et un vaste travail d’interprétation de la part des chercheurs. Des différences culturelles peuvent exister entre le Royaume-Uni et les autres pays. De futures recherches pourraient s’intéresser à la cohérence, ou son absence, entre les produits arborant une marque éthique telle que FairTrade. Les obstacles aux achats éthiques, tels que le manque de choix, la commodité et la fiabilité de l’information, pourraient également faire l’objet de nouvelles recherches.

Méthodologie

La présente recherche visait à interpréter les attitudes et les comportements d’achat de consommateurs âgés de plus de 50 ans. Les auteurs ont mené des entrevues semi-structurées détaillées auprès de sept consommateurs du Royaume-Uni, recrutés parmi les personnes engagées dans les domaines du consumérisme, du commerce équitable ou des questions communautaires.

Source

Carrigan, M., Szmigin, I., and Wright, J. (2004). Shopping for a better world? An interpretive study of the potential for ethical consumption within the older market. Journal of Consumer Marketing, 21(6): 401-17. 

Résumé par

Pam Laughland et l'équipe du REDD