Travailler avec les groupes communautaires

Découvrez le guide d'engagement des communautés
REDD December 8, 2017
Les entreprises disposent de trois principales façons pour mobiliser les groupes communautaires. Ce guide repose sur plus de 200 études et vise à aider les petites et moyennes entreprises (PME) à choisir la stratégie qui répond le mieux à leurs besoins et à ceux de leur communauté. 

Qu'est-ce qu'une communauté?

Une communauté est un groupe de personnes unies par des enjeux, des interactions, un endroit géographique et un sentiment d’appartenance. Les communautés comprennent, par exemple :

Préoccupations habituelles des groupes communautaires

Les exemples suivants illustrent les préoccupations courantes que les groupes communautaires nourrissent à l’égard des entreprises qui exercent leurs activités dans la région :

Pourquoi travailler avec les groupes communautaires?

De bonnes relations avec les groupes communautaires aident les entreprises de trois façons. Elles permettent d’améliorer :

Trois stratégies pour travailler avec la communauté

Les entreprises peuvent collaborer avec les groupes communautaires de trois façons : 


Quelle stratégie répond à vos besoins?

Étape 1: Identifiez les groupes communautaires Identifiez les groupes communautaires qui entretiennent des liens avec votre entreprise. Les voisins se sont-ils plaints du bruit ou des impacts environnementaux? Des groupes se sont-ils plaints dans la presse ou en ligne? Essayez également d’identifier les parties prenantes moins visibles au sein de la communauté. Les membres de la communauté locale à faibles revenus ou moins éduqués ont moins tendance à se plaindre publiquement, cependant les entreprises responsables doivent tenir compte de leurs intérêts. De plus, un groupe organisé pourrait décider de défendre leur cause, ce qui aurait un impact plus important. 

Étape 2 : Classez les groupes communautaires par ordre de priorité Pour chaque groupe, posez-vous les questions suivantes : 

Plus vous avez répondu souvent « oui » à ces questions, plus il est important d’engager le groupe.

Étape 3 : Choisissez votre stratégie d’engagement Répondez aux questions suivantes pour les groupes communautaires les plus prioritaires : 


Si vos réponses correspondent essentiellement à la colonne de gauche, votre meilleure stratégie est : l’Investissement dans la communauté. Communiquez des informations claires sur votre entreprise et ses activités au groupe communautaire. Envisagez de soutenir financièrement sa cause. Techniques à utiliser : Publicité; Kiosques d’information; Communiqués de presse; Infolettre; Porte-à-porte; Séances d’inforation; Dons caritatifs; Bénévolat des employés

Si vos réponses correspondent essentiellement à la colonne du milieu, votre meilleure stratégie est : l’Engagement de la communauté. Constituez des forums où les membres du groupe peuvent exprimer leur point de vue sur votre projet ou vos activités. Créez des lieux d’échange informels pour leur donner l’occasion de vous faire part de leurs préoccupations. Techniques à utiliser : Sondages; Études; Entrevues; Comités consultatifs; Site Web interactif; Audiences publiques; Forums neutres

Si vos réponses correspondent essentiellement à la colonne de droite, votre meilleure stratégie est : l’Intégration de la communauté. Engagez le groupe communautaire dans votre processus de planification stratégique et établissez des liens avec vos employés. Intégrez des solutions dans votre processus de décision et votre plan d’affaires. Techniques à utiliser : Partenariats stratégiques locaux ou régionaux; Groupes de discussion sectoriels; Résoluation de conflits; Groupes de travail 

Cas de PME

Investir dans les sports et les loisirs locaux (“Rendre à la communauté”) En 2009, Artopex est devenu commanditaire en titre d’un complexe sportif communautaire. Daniel Pelletier, président d’Artopex, a effectué un don personnel au nom de l’entreprise afin de financer la construction des installations. L’entreprise a également versé des dons en nature, tels que des meubles pour les bureaux administratifs.

Le complexe sportif d’Artopex permet à présent à plus de 250 000 personnes par an d’effectuer des activités sportives. « Nous sommes très fiers de ce complexe sportif à Artopex, explique Jean Barbeau, coordonnateur du développement durable. Il crée un espace public où non seulement les employés d’Artopex, mais aussi les membres de notre communauté – enfants et adultes – peuvent se rencontrer, interagir et jouer à des sports d’équipe. »

Solliciter l’apport de la communauté pour planifier une expansion (“Constuire des ponts”) Lorsque l’équipe de football canadienne les Alouettes de Montréal a entrepris de rénover son stade, elle a collaboré avec un organisme sans but lucratif, Les Amis de la montagne. Les Amis sont experts des exigences culturelles, historiques et environnementales concernant le Mont-Royal, le parc protégé où est situé le stade.

Les Alouettes ont présenté leurs plans de construction et écouté les préoccupations de la communauté dans le cadre de forums et d’audiences publiques. Ces audiences ont eu pour résultat de diminuer de 50 pour cent le nombre d’éclairages utilisés au cours des préparatifs des matchs, de réduire le niveau sonore des matchs pour les habitations avoisinantes, d’instaurer des navettes pour réduire la circulation et de planter des centaines d’arbres et d’arbustes (50 pour cent de plus que nécessaire). « Les Alouettes sont fiers d’être une entreprise responsable. », explique Rémy Paré, directeur des opérations de matchs. « Nous ressentons un profond engagement à l’égard de notre communauté et de l’environnement. Il est important pour nous de collaborer avec des organismes tels que les Amis de la montagne. »

Extrait de l'article Tenez compte des préoccupations de vos voisins : Comment les Alouettes de Montréal ont réduit la pollution lumineuse, la pollution sonore et la circulation routière.

Créer des partenariats pour renforcer les compétences d’emploi (“Changer la société”) Kal Tire, entreprise de vente de pneus et fournisseur de services situé en Colombie-Britannique, souhaitait vivement créer un partenariat national avec une entreprise sans but lucratif. Son partenaire idéal possèderait des antécédents prouvés, une présence dans toutes les communautés où Kal Tire exerce ses activités, la capacité d’atteindre un vaste public et un programme axé sur des enjeux importants aux yeux de l’entreprise et de ses employés (l’éducation, la famille et les jeunes).

L’entreprise a décidé de s’associer avec le Club Garçons et Filles du Canada dans le cadre de l’initiative Skilled4Success – programme pilote qui offre des possibilités de formation professionnelle et d’observation au poste de travail à des jeunes. Un comité d’employés de Kal Tire a travaillé avec le Club Garçons et Filles du Canada afin de rassembler des ressources en formation professionnelle, de promouvoir le programme et de créer des indicateurs pour mesurer son succès. Par ailleurs, l’entreprise présente régulièrement des ateliers et offre des expériences pratiques et d’observation au poste de travail dans les magasins de Kal Tire.

« Ce partenariat constitue une excellente occasion d’influencer l’avenir économique des jeunes canadiens, dit Kevin McCarty, coordonnateur de la Responsabilité sociale d’entreprise (RSE) de Kal Tire. Au lieu de simplement donner de l’argent à un organisme méritoire, nous nous associons avec lui pour aider les jeunes à acquérir des compétences d’emploi précieuses et mener des carrières fructueuses. » 

Collaborateurs

Les personnes suivantes ont apporté des contributions précieuses à ce guide : Jean Barbeau, Artopex Inc.; David Bidwell, University of Michigan; Marc Brazeau, Association des industries de l’automobile du Canada; Diane Brisbois, Conseil canadien du commerce de détail; Brenda Jones, Association canadienne des producteurs de pétrole; Kevin McCarty, Kal Tire; Derek Nighbor, Food & Consumers Products of Canada; Cheryl Paradowski, Association canadienne de gestion des achats; Rémy Paré, Alouettes de Montréal; Michael Vandenbergh, Université Vanderbilt; Georgina Wainright-Kemdirim, Industrie Canada.

Ce guide est fondé sur les recherches effectuées par le Réseau entreprise et développement durable, Marie-France Turcotte (professeure en gestion et directrice de la succursale du REDD à Montréal) et Frances Bowen (professeure en gestion).
Guide d'engagement
des communautés
Cliquez pour télécharger

 ressources additionnelles

Guides et rapports

Lire le guide sur l'engagement des parties prenantes communautaires. Lorsque les entreprises travaillent avec les communautés, les deux parties sont gagnantes.

REDD